Deux pélerins en vélo pour SANTIAGO

Nous partons de notre domicile
Nous partons de notre domicile

Décider de partir sur les chemins de Compostelle en partant de chez soi, demande une bonne préparation et réflexion. Ne travaillant plus,  la facilité s'est imposée mais pour mon compagnon, 2 mois de congés ont été nécessaire.

Nous avons mis 7 mois pour préparer notre voyage. Randonner avec un vélo demande un minimum de matériel à emporter, tant pour la bécane que pour nous qui avons décidé de faire du camping.

1er mai 2008, les amis sont venus nous encourager, le soleil est au rendez-vous pour cette première étape, Cambernon/Genest.  Le parcours s'annonce agréable en prenant la direction de la côte,  Annoville sur Mer/Granville/ST Pair sur Mer/Jullouville/ Carolles,  de belles montées en perspective avant d'arriver à Genêts.

 

La pluie ne s'est pas faite  attendre lorsque nous arrivons au camping.  Pour nous qui devons monter la tente nous espérons qu'elle ne va pas durer. Mais la pluie a décidé de tomber toute la nuit, il ne fait pas chaud sous la couette.  Nous ne dormons pas beaucoup pour cette première étape.