Le chemin de Madrid suite

Segovia

Nous décidons de rester une journée car nous voulons visiter la ville. Segovia est classée aux  patrimoines de l'Unesco. Magnifique ville remarquable par ses monuments, ses vieilles rues sa cathédrale gothique, son Aqueduc ses magasins et le sourire des espagnoles habillées  toutes en couleurs dans leur vêtements légers.  L'hôtel  n'est  qu'à  400 m de la place Mayor et de tous les monuments. Il faut faire un choix et ne pas se disperser car une journée ne suffit pas pour visiter la ville entière.

Nous commençons par la cathédrale où l'entrée est payante mais pour les pèlerins que nous sommes, le gardien se fait un plaisir de nous offrir l'entrée, des Pelegrinos sur ce chemin il y en a pas beaucoup alors lorsqu'il en arrive 1 ou 2 pour visiter la ville !   l'église est magnifique comme toutes les églises d'Espagne, 2 heures pour la visiter, puis nous repartons dans les ruelles pour nous trouver un bar à tapas. les  rues n'en manquent pas, le choix est difficile.  Nous sommes   atablés devant notre assiette de tapas et une  San Miguel, un délice.

 En Espagne les bars sont toujours plein de monde jeunes et moins jeunes, filles, garçons mais aussi des mamies qui viennent en soirée siroter leur petit vin blanc ou une mini bière. Tout au long de notre parcours nous verrons cela dans tous les bars que ce soient dans les villages ou dans les villes, les soirées semblent  être une fête pour cette population.

L'après midi nous allons visiter l'Alcazar, un château haut en prestige et en conservation, puis nous reprenons la direction de l'aqueduc, monument de plus de 2000 ans, impressionnant par sa hauteur et son degrés de construction, plus de 750m de long, nous sommes impressionnés par tant de beauté qu'offre cette ville de 53 000 Habitants.


Cliquer sur la 1ere photo et faire défiler

Segovia-Ane

Mercredi 2 septembre, la nuit a été moyenne, l'hôtel étant en centre ville les Espagnols vivant la nuit, nous nous levons fatigués. Il est 6h 15 lorsque nous quittons les lieux, la ville est ensommeillée mais toute illuminée par les réverbères. Les monuments sont encore plus majestueux dans la nuit. Nous traversons la place Mayor, prenons des petites rues qui nous mènent à la sortie de la ville par la porte de Santiago. Nous traversons la route pour emprunter une passerelle qui enjambe le rio Eresma,  Plus loin nous laissons l'église Vera Cruz sur la droite, puis marchons sur le bas coté de la route tout en montant. Derrière nous, le château trône sur un rocher, la cathédrale surveille la ville tant elle est immense.

Nous arrivons dans le village de Zamarramala en passant devant l'Ermita San Roque. C'est à cet endroit que se trouve l'albergue c'est à dire 3 km après la ville de Ségovia. Le village est en longueur, dans le centre se trouve une magnifique fontaine datant de 1771. Nous traversons le village et empruntons un sentier empierré, le chemin traverse des champs entiers de blés coupés, nous marchons pendant 5 km dans un paysage de plaines immenses et jaunes, ce décor me fait penser à la Maseta sur le Camino Frances. Au loin des élevages de moutons, nous apercevons l'église de  Valseca.  Pour nous, lorsque nous apercevons les clochers c'est le signe de la vie, en chemin nous ne croisons aucune âme. Arrivés dans le village un tout petit marché s'installe, le bar est ouvert,  nous nous installons à la terrasse pour une pause bien méritée.Nous retrouvons une piste sableuse et caillouteuse, pas très bon pour les pieds qui commencent à souffrir.

 

La cathédrale de Segovia
La cathédrale de Segovia

Nous entrons dans le village de Los Huertos, 

l'église est à l'entrée nous souhaitons la visiter mais comme très souvent en Espagne  elle est fermée.  Un espace de détente se trouve à coté, nous nous arrêtons  pour soigner les ampoules qui commencent à se manifester. 

A la sortie  du village un Hermitage semble abandonné, nous marchons sur l'ancienne voie ferrée toujours de la caillasse sous les pieds, bien plus loin nous arrivons face à une route un pont s'y trouve qui enjambe la voie ferrée ainsi que le Rio Eresma. 2 personnes sont arrêtées, 2 suissesses, elles ne savent quelle voie prendre, car à cet endroit il y a 2 possibilités, par la route ou par 1 sentier,  nous conseillons le chemin car la route reste dangereuse.

Nous repartons tous les 4 et entrons dans une forêt de pins, changement de décor et d'ambiance, nous bavardons avec ces 2 pèlerines parties de Madrid et qui souhaitent arriver à St Jacques le plus rapidement, elles doublent les étapes n'ont pas le temps de visiter. Nous les laisserons à Ane, notre étape du jour, nous leur souhaitons un bon camino. L'albergue se trouve à la sortie du village  il faut trouver la clé qui se trouve chez un habitant, nous ne parlons pas l'Espagnol nous avons un peu de difficultés à nous faire comprendre mais une petite dame nous aide.

Etape de 21kms 


Service 3

Tamen a proposito, inquam, aberramus. Non igitur potestis voluptate omnia dirigentes aut tueri aut retinere virtutem.