Aldeanuéva- Calzada de Béjar, 23km.

Finalement ce fut du repos l'étape d'hier. Entre visites de la ville repas s dans l'albergue, avec télévision comme lux, je pars il est 6h30, après un succulent petit dèj que l'hospitalière avait préparé la veille.  Mercredi 1er mai, férié pour tout le monde. L'étape se fait sur  de la route sur plus de 8km, parfois en empruntant un chemin empierré qui ne dure pas, finalement je préfère continuer sur  la N630 jusqu'au village de Banos de Montemayor. A l 'entrée de ce village se trouve l'hôtel Roma, je rentre et déguste un café. Le tracé depuis Aldeanuéva n'est pas tout à fait marqué, il faut être vigilant et bien se concentrer pour trouver les fameuses flèches jaunes. 

j'arrive aux portes de Banos de Montemayor, le village est endormi, je le traverse et m'arrête sur un muret pour faire une petite pause. A la sortie du village,  je prends une voie romaine qui monte fortement. Au sommet de celle-ci, en me retournant je découvre la ville et son barrage, une vue magnifique.   Après 1 km, j'arrive au col de Puerto de Béjar, je quitte L'Estremadura et entre en Castille de Léon.  Je traverse la nationale, pour prendre un chemin. A la sortie de ce parcours, une voiture de la Guarda civil est arrêtée, auparavant 2 types m'avaient dépassée, en fait ce sont des flics. Ils me parlent et me font voir leurs cartes de policiers, ont-ils senti que j'avais une crainte? Je repars en les saluant et je continue sur la N. je me retrouve sous l'autoroute je fais une pause. Je prends un chemin qui devient assez descendant assez long, je retrouve mes deux flics et ils disent qu'il me reste 3 km pour arriver au but de mon étape, en fait il faut compter 5 km.  Le décor change sur mes derniers km, Je suis sur un chemin qui longe une petite route, beaucoup de grosses pierres, ajoncs fleuris, et chênes, l'ambiance est agréable. J'arrive dans le tout petit village, l'albergue est à l'entrée, la veille j'ai réservé, l'hospitalier en me voyant arriver me dit, Anna Maria, je suis attendue ça fait chaud au cœur, surtout lorsque l'on est  seule tout la journée. Je retrouve Francette et Alain, nous passons une agréable soirée.