El Acebo - Ambasmestas

Ma pomme
Ma pomme

La nuit n'a pas été excellente, nous nous levons tôt, 4h45. Prenons notre bagage  et allons sur des pierres au clair de lune prendre le petit dèj. Ce sont des instants magiques, le village dort encore et il ne fait pas froid, le ciel se réveille doucement en nous faisant découvrir le soleil au loin. Nous prenons le chemin toujours aussi bien  jaunes, nous commençons par une bonne descente et sous les pieds des pierres qui roulent. Le sentier est jonché de grosses pierres jusqu'aux abords de Ponferrada. Nous marchons en direction de la ville par la zone industrielle. On voit le clocher au loin mais la route est longue dans cette ambiance d'usines de hautes cheminées, les arrières de déchets en tout genre.

Ouf la ville est grande mais généreuse. Le château de Ponferrada est une forteresse qui surplombe la ville, La Basilique de la Encina Située dans le centre historique de la ville, ses petites rues. Visite de 2 heures. Nous faisons des courses et repartons pour  Cacabelos.  Aujourd'hui nous voulons faire une bonne distance car les jours sont comptés pour parcourir notre Camino jusqu'au Cap Finisterre. Nos billets de trains sont réservés en France pour une date, alors il ne faut pas trainer en chemin. beau temps, nous sommes à coté de la N120, pas très agréable, avec tout ce trafic de véhicules. Françoise a plus de mal surtout avec cette chaleur. Nous arrivons à destination,  traversons la ville   trouvons l'albergue municipal qui est adossé au sanctuaire des Augustins.  70 lits, la structure est en arrondi avec des petites chambres de 2, très propre. Mangeons dehors. Etape de 33 km.

  Françoise, Ame
Françoise, Ame

Malgré un bon matelas, un coin pour 2, nous avons mal dormi dans ce refuge de Cacabelos. Aprés avoir pris notre petit dèj  sur le pouce, nous partons à 6h 15 pour une moins longue étape. Le temps est maussade pour ce mardi 8 juin. Nous longeons toujours la nationale et parfois nous sommes pas loin de l'autoroute. Nous faisons nos courses à Trabadelo, la pluie s'est invitée pour cet itinéraire. Les capes sont les bienvenues, Nous prenons le temps de visiter Villafranca Del Bierzo, la richesse de son patrimoine est important.

Nous arrivons dans un petit village Ambasmestas 50 habs, un restaurant/bar et près de l'église se trouve un albergue chez Angel, un gentil personnage qui fait tout pour nous être utile. Il n'y a pas de cuisine mais une pièce au premier étage où on peut réchauffer et manger.  Nous sommes seules, il fait tellement mauvais que nous allons au seul bar savourer un bon vin d'Espagne. Nous serons 4 pour la nuit dans ce refuge de 20 lits. 

Etape de 24 km.

La nuit a été bonne, pas de gros ronfleurs vu le nombre que nous étions. En allant prendre notre dèj, nous avons l'agréable surprise de trouver des madeleines qu' Angel nous a préparé.

Nous les dégustons avec plaisir. Nous partons à 6h mais avant,  nous lui écrivons un petit mot le remerciant pour sa gentillesse et son dévouement pour les pèlerins qui s'arrêtent chez lui.Nous sortons sous la pluie, aujourd'hui 9 juin, nous avons l'intention de faire un parcours plus long. Nous voulons rester dans les temps pour pouvoir continuer après Santiago sur le Cap Fisterra.