La Navarre
La Navarre

Espinal / Cisur-Menor

Bonne nuit dans ce petit village de la Navarre.  Nous partons vers 7h40, un peu tard mais le petit déjeuner est servi à 7 h.  Sur le chemin, nous retrouvons Jean-Jacques le Virois et Philippe.

Le parcours est sinueux mais le paysage magnifique. Les villages s'égrènent au fil des kms. Nous prenons le temps de nous reposer et prendre notre repas dans un tout petit village nommé Urubi. 

Nous zigzagons avec le bitume car le Camino, hélas  a  souvent été  dévié. Nous franchissons le Col de l'Erro (810m) direction Larrasoana,  la campagne est  épargnée par le modernisme, la Navarre est boisée est verte. Nous entrons petit à petit dans la peau du pélerin.

le village de Larrasoana s'offre à nous avec une rue principale et de jolies maisons. Nous nous dirigeons vers l'albergue municipal où beaucoup de pélerins font la queue pour avoir un lit. 

Nous sommes acceptées ainsi que le Luxembourgeois qui souffre de plus en plus. Il y a une cuisine  dans ce refuge, mais chose mystérieuse, on ne doit pas cuisiner. Il y a deux restaurants dans ce village, ceci explique t-il cela!

Nous visitons ce tout petit village ces quelques ruelles et son église  Saint Nicolas,  deux cloches extérieures de cette petite église.

Pas de possibilité de faire notre cuisine, nous nous joignons à la table des pèlerins  rencontrés depuis orisson dans un    des deux restaurants  du village.

Le repas se fait dans une bonne ambiance toutes et tous parlent des bons moments  de la journée.

 Etape de 20km.

Mercredi 10 juin  6h, nous prenons notre petit dèj sur un banc  dehors, puis prenons un café au restaurant de la veille.  Le refuge n'est pas de première propreté, pas de couvertures non plus, des dames n'ayant que leur drap ont eu froid la nuit. Nous partons vers 7 h15, le temps est beau, nous sommes heureuses de cheminer avec toutes ces personnes de divers nationalités, jeunes moins jeunes, croyants ou simples randonneurs. Aujourd'hui, pas de difficulté, le chemin se faufile à travers prés, sous bois, puis en franchissant des petits ponts très anciens. Pampelune s'ouvre à nous,  magnifique ville que j'affectionne particulièrement. Nous visitons la cathédrale Santa Maria  avec 2 de nos compagnons de route, magnifique monument, le musée diocésain, son cloître. Les ruelles avec ses anciennes demeures, ses places,  où les passants flânent devant un verre, attablés dans les multiples petits cafés. Nous aussi nous nous installons devant une terrasse avec pour repas  une tortilla et une San Miguel. Nous reprenons le parcours en suivant les coquilles qui sont inscrites tous  les 20m  sur les trottoirs, impossible de se perdre.  Nous arrivons à Cisur Menor, petite commune de plus de 2000 habitants où 2 albergues sont à la disposition des pélerins. Nous nous dirigeons vers le privé  le Meribel, refuge de 52 places, propre, cuisine, petit jardin, et terrasse pour se reposer. Nous faisons la connaissance d'une Bordelaise  qui chemine depuis Orisson, nous l'invitons à partager notre mince repas. Elle se sent seule sur le chemin et souhaite se joindre à nous pour continuer. Etape de 20 km.