La maseta
La maseta

Cirauqui / Viana

Ce matin du 12 juin, nous partons de bonne heure pour la destination d' Estella, le parcours s'annonce facile jusqu'à cette ville. Nous suivons à bonne distance  la N111. Nous passons le village Villatuerta où se trouve une église romane, Ponts romains tout au long de l'étape, beaux paysages en perspective. 

Nous visitons la ville d'Estella, Le pont del Càrcel, L’église de San Pedro de la Rúa, L’église de San Miguel, L’église du Santo Sepulcro, La Basilique de Notre-Dame du Puyo, Le Palais des Rois de Navarre, LePlaza de San Martin.

Nous y faisons des courses,  puis prenons la direction d'Irache. Nous découvrons le superbe monastère,  daté de 958, le monastère d'Irache,  se trouve au pied du mont Montejurra,  d'une église romane à tour carrée, qui existait sans doute dès l'époque  wisigothique.

Nous sommes récompensées en  découvrant la fontaine à vin qui a été  construite contre un mur qui longe le Camino, les Bodegas Irache   l'ont construite en 1991, en pierre, ainsi, les pèlerins peuvent se désaltérerCa tombe bien, nous prenons le pique-nique à cet endroit. Un verre ça va, deux on chantera!

Nous reprenons le chemin jusqu'à Villamayor de Monjarin, un parcours à travers des champs puis sous les chênes verts qui nous conduit en droite ligne au pied de la colline de Monjarin.  

Le village situé sur le versant sud de Monjarín . Au sommet se dressent les restes d’un château, alors que la municipalité s’étend autour de l’église San Andrés.

Des remparts médiévaux du château, seuls sont conservés les vieux murs de grès et l’ancienne citerne d’une maison au toit voûté. Au niveau architectural, il faut signaler l’église paroissiale, un superbe exemple d’art roman dont le portail est le principal élément. Juste avant le village se trouve une fontaine des Maures (la fuente de los moros) merveille gothique.

l'albergue paroissial  Santa Cruz (25 lits) dans 2 dortoirs se trouve à l'entrée du village, nous sommes bien accueillies, nous pouvons y cuisiner. Plus tard nous retrouvons nos amis pour une bonne bière à la terrasse du seul bar qui se trouve sur la place.     Etape de 24 km.

Samedi 13 juin, nous prenons le chemin à 6h20 pour nous diriger sur Viana. Nous marchons dans l'immensité des champs ou nous n'apercevons pas les villages ni les arbres jusqu'à Los Arcos. Une halte s'impose mais pas de bar ouvert pour prendre notre café léché, une boulangerie est ouverte. Nous repartons pour le petit village de Sansol, le  bar est ouvert, nous y retrouvons notre pèlerin Normand. Nous trouvons  une épicerie à Torres Del Rio et une fontaine pour remplir nos gourdes.

Nous entrons dans la Rioja, paysage de vignes mais aussi d'oliviers tout au long de chemin. Le tracé est simple mais depuis que nous avons quitté Sansol, la N111 n'est pas loin de nous, nous marchons tout en découvrant un parcours fait de petites montagnes et de vallons. Il fait très chaud en début d'après midi, notre Bordelaise décide de se reposer près d'une petite rivière et sous un arbre à 6 km de notre point de chute. Nous ne sommes pas tranquilles de la laisser seule, mais elle ne veut pas continuer sous cette chaleur. Nous lui donnons rendez-vous à Viana au refuge. Nous continuons sous une chaleur torride, l'eau commence à nous manquer. Nous arrivons à Viana, une fontaine se trouve sur notre passage, nous engloutissons 3/4l d'eau  en  une  seule fois, ouf (l'eau c'est la vie, ce n'est pas pour rien qu'on le dit!). L'albergue  des pèlerins se trouve calle San Pedro (54pls) à coté des ruines de l'église du même nom. 

L’église Santa Maria imposante église des XVIe et XVIe siècles, grande comme une cathédrale avec sa haute façade richement ornée, L'hôtel de ville de 1688, avec ses 2 tours, les hôtels de renaissance ou Baroque, Viana comptait jusqu'à quatre hôpitaux pour les pèlerins au XVème siècle. La ville est belle  et une petite visite  s'impose. Nous retrouvons Jean-Jacques ainsi que notre Bordelaise arrivée en soirée,  contentes de la revoir,  ainsi qu'Alain et Guy.

Nous participons à la messe du soir, pour ensuite nous retrouver avec nos cheminants dans un resto qui fait le menu pèlerin.  Etape de 31 kms