Le Cap Fisterra

La cathédrale de Santiago
La cathédrale de Santiago

Après le chemin de Madrid où l'aventure a été remplie de couleurs divers de forêts de pleines immenses  mais aussi de solitude, pour ensuite reprendre le camino à partir de Sahagun. Nous ne voulons pas finir le chemin sans aller au Cap Fisterra. Il reste 90 petits kms pour arriver au bout du Km 0. L'aventure ne serait pas finie si nous y allions pas, faire comme beaucoup et perpétrer la tradition qui veut que nous brulions nos vêtements lorsque nous avons fini le camino. 

St Jacques de Compostelle - Negreira

Lundi 28 septembre, nous quittons la pension à 7 heures, il fait nuit mais la ville scintille de lumière. Nous  prenons la place Del Obradorio , nous nous dirigeons vers l'hôtel Parador le sentier débute à cet endroit, les flèches restent jaunes, nous n'aurons pas de mal pour nous repérer. Très vite nous entrons  en forêt d'eucalyptus,  de chênes et d'épineux. Nous traversons des petits hameaux avec des maisons cossues, des horeros  dans  toutes les propriétés. La journée s'annonce ensoleillée, la lune  tarde à se coucher, elle nous tient compagnie jusqu'à 8 h 30, de belles photos en perspectives. Le sentier monte et descend,  traversons Ponte Sarela,   Corballal , Alto Do Vento, arrivons à  Augapesada où se trouve un bar . Tous les pèlerins qui font le chemin se sont arrêtés pour reprendre des forces.  Nous repartons en prenant une belle montée de 2km 500 à travers la forêt qui  se fait en douceur. Nous arrivons à Pont Maceira  en prenant  un magnifique pont médiéval du XVI siècle, le village mérite de s'y arrêter,  de prendre le temps de le visiter, ce que nous faisons. Nous arrivons  à Negreira par un chemin qui longe la route, des pancartes annoncent des albergues  un peu partout dans le village, de 2  en 2010, il doit y en avoir 6. Nous entrons dans le centre ville et prenons le Cua,  l'albergue contient 30 lits, coin cuisine, l'accueil excellent . Négreira et une bourgade de 6500 habitants, sa particularité le Pazo Do Coton, monument médiéval qu'il faut voir.

Etape de 21 kms

Negreira - Marona

7h 30, nous partons en traversant la ville passons le monument médiéval, il fait nuit lorsque nous prenons un sentier qui monte raide. Montées et descentes pendant 13 kms en ayant en peu de route. Nous trouvons un bar avec beaucoup de monde.  Le chemin du Finisterre étant moins fréquenté, les villages ne se sont pas encore pourvu de commerces comme sur le camino de Santiago. Je pensais faire beaucoup de route sur cette deuxième étape il en ai rien , nous restons souvent en forêt, passons des petits hameaux, la vie à la ferme est plus présente que sur la première étape. Nous nous arrêtons  à Santa Marina commune de Marona, nous trouvons l'albergue sur le bord de la route, le propriétaire souriant nous fait voir la chambrée de 5 lits,  le lieu est bien tenu. Nous prenons le menu, car il y a une cuisine mais pas d'ustensile  et surtout pas de gaz, sympathique le gars mais le commerce avant tout. L'après midi nous flânons et nous nous installons à la terrasse en attendant le repas du soir.

Etape de 20 kms

Marona - Hospital

Le menu de la veille a été excellent, une cuisinière créole qui n'a pas hésité  à remplir les assiettes.   Mercredi 30 septembre, nous déjeunons dans la cuisine avec ce que nous avons dans le sac, nous partons  il est 7h. Nous commençons le parcours  par la route pendant 13 kms jusqu'au village de Olveira.  Village que je trouve changé par sa modernité et ses maisons neuves mais aussi des hôtels et des albergues tout pimpants. Dans ce village nous prenons le temps à la terrasse d'un café/épicerie. Nous faisons des courses et poursuivons notre chemin tout en visitant la petite commune de Olveira, je reconnais l'albergue où je me suis arrêtée en 2010.  De magnifiques horreos trônes dans le milieu de la place. Nous continuons par des chemins, traversons une rivière, montons à travers collines, beau parcours sur cette 3ème étape. Nous arrivons à Hospital, c'est juste un hameau de quelques maisons.  Un lieu insolite pour cet endroit, nous trouvons à l'entrée de ce  coin perdu une construction moderne qui a été faite pour les chemins de Compostelle, lieu pour visiter mais hélas fermé en plein après midi. Nous cherchons le refuge, une habitante nous fait signe de continuer sur 5oo m, nous trouvons un restaurant hôtel, lieu ou il faut aller chercher la clé. La propriétaire nous demande de la suivre,  elle nous conduit en voiture, nous sommes surpris, l'albergue se trouve bien dans le hameau. Un bâtisse refaite à neuf avec une chambre de 6 lits, et d'une propreté excellente. Nous avons une cuisine oui mais !!! sans ustensile, les plaques qui ne sont pas branchées, juste un micro onde. Nous comprenons mieux pourquoi on nous propose le repas du soir .

Etape de 19 kms  

Hospital - Fisterra

Jeudi 1er octobre, c'est notre dernier jour sur le camino. Bonne nuit dans l'albergue  avec   4 autres pèlerins, bon repas le soir et bon accueil. Comme tous les autres jours nous partons de nuit, la lampe est  utile pour nous repérer. Nous prenons la route pendant 500m, tournons à droite  et continuons par un sentier le paysage est agréable, la journée s'annonce ensoleillée. Nous arrivons sur un Hermitage en plein champs, le décor est insolite, dans un autre pré un calvaire très ancien. Montées et descentes dans une forêt de pins, des personnes s'installent en monnayant café, fruits gâteaux sur le sentier. Un autre Hermitage se trouve aussi dans un pré. Soudain au loin la mer, vue imprenable nous ne sommes pas loin de Cee, petite ville de 7800 habitants. Nous arrivons dans cette bourgade par un itinéraire agréable, nous nous y arrêtons pour nous restaurer.  Nous continuons par les petites rues puis des sentiers qui longent la ville  tout en ayant la mer pour décor. Nous arrivons sur Fisterra très belle vue sur le Cap, le parcours ne se fait plus par la route mais en contre bas par la grande plage aménagée pour les promeneurs. Nous arrivons sur une petite plage et remontons la ville de Fisterra, entrons dans le centre ville, nous optons pour un hôtel qui se trouve en plein cœur du centre. Fisterra ne compte plus un albergue municipal  mais 6 autres privés. Nous  décidons que nous irons sur le Cap le lendemain, nous voulons savourer ce moment tant attendu, prendre le temps avant de repartir par le bus. Ce soir nous nous faisons plaisir, piezzeria sur les quais du port.

Etape de 27 kms

Le Cap

3 petits kms pour arriver au Cap, le soleil brille la mer est bleue azur, nous sommes léger car nous avons laissé notre sac à l'hôtel. Enfin la borne km 0, nous nous dirigeons sur la pointe du Cap, nous brulons quelques vêtements qui ont fait le chemin avec nous. Des touristes intrigués nous prennent en photo, notre chemin se termine ici. Nous allons à l'albergue municipal retirer notre passeport document qui est remis pour les pèlerins qui ont marché  le chemin jusqu'au Cap.

L'après midi arrive vite,  c'est en bus que nous regagnons Santiago il nous reste une journée pour profiter de cette jolie ville et de sa cathédrale.

 Cathédrale de Santiago, la  porte du pardon.
Cathédrale de Santiago, la porte du pardon.